IMG_2494.heic

Conditions pour devenir

famille d’accueil chat

LOGO nouveau vert.png

Être famille d’accueil, c’est un engagement vis-à-vis du chat et vis-à-vis de notre ASBL. Nous attendons dès lors que la famille d’accueil (FA) suive quelques petites règles:

- L’asbl Natur’All s’engage à prendre tous les frais à sa charge pendant toute la durée d’accueil du chat (nourriture, frais vétérinaires, litière, jeux, accessoires,…)

– La Fa héberge le ou les chat(s). Elle lui donne accès à son domicile. Le chat ne devra pas en sortir.

– Le chat devra avoir une pièce qui lui est consacrée exclusivement les premiers jours avec litière, eau et nourriture, le temps qu’il s’adapte avant d’avoir un accès au reste de la maison. Les chats étant sensibles au changement de foyers, il est conseillé de pratiquer de la sorte. 

Il faut aussi, bien entendu, avoir de la place dans la maison ainsi qu’une pièce pour isoler un chat durant la quarantaine de 15 jours si nécessaire. Il s’agit d’être fort attentif à l’hygiène et à leur santé.

 

– La FA s’engage à donner au chat une nourriture de qualité (qui sera donnée par l’asbl) et à lui fournir une litière propre au quotidien.

– La FA doit pouvoir avoir accès à un véhicule rapidement au cas où il faudrait conduire le chat auprès de nos vétérinaires partenaires (renouvellement vaccins, maladie, stérilisation / castration, blessure, …). Normalement, les chats que l’on place en famille d’accueil sont en bonne santé générale. Les chats connus comme ayant des problèmes de santé sont placés uniquement dans des familles d’accueil aptes à s’en occuper.

– La FA s’engage à signaler les soucis de santé dès que possible. Il faudra nous prévenir par téléphone et si possible, on vous orientera vers un de nos vétérinaires partenaires.

– L’ASBL s’engage à prendre en charge les frais imputés aux soins et visites chez un vétérinaire. Les frais de médicaments seront aussi pris en charge par l’ASBL.

 

– La FA assure le suivi du vermifuge et du traitement anti-puces tout au long du séjour du chat chez elle.

– Le premier chat placé sera toujours un chat sociable. Par la suite, si la FA le souhaite, on pourra envisager de confier à cette dernière des chats à sociabiliser.

– On attend de la FA qu’elle participe à la socialisation du chat si ce dernier était sauvage, peureux ou agressif. Nous sommes bien entendu à la disposition de la FA pour prodiguer des conseils.

– La Fa fournit des photos nettes et de bonne qualité du chat si nous n’en avons  pas encore fait et pourquoi pas une petite vidéo par e-mail. Elle nous envoie aussi un petit texte décrivant l’animal au mieux avec des détails concernant son caractère, ce qu’il aime ou déteste, ses traits de caractère (peureux, amical, affectueux, timide, aimant les caresses…), il aime les chats ou pas, les chiens ? il a peur des enfants ou non? … son âge, son état physique. On connaît déjà un peu le caractère des chats qu’on place en famille d’accueil mais c’est souvent au sein de ces dernières qu’on en apprend un peu plus sur eux. On attend aussi de la FA qu’elle nous décrive l’évolution du caractère du chat/chaton afin de lui trouver la meilleure famille. 

 

– La FA devra recevoir les visites des candidats à l’adoption. Préalablement, de notre côté, nous faisons une sélection des adoptants potentiels avant d’organiser les visites. Ces dernières se font uniquement sur rendez-vous et avec notre accord (c’est-à-dire que nous avons rendu un avis positif sur ces adoptants potentiels). On planifie avec la famille d’accueil une ou plusieurs visites du chat. 

– Lors de ces visites, un de nos bénévoles sera présent pour s’assurer que tout se déroule parfaitement et pour juger des adoptants potentiels. Du moins pour les premiers chats. Par la suite, on attend de la Fa qu’elle nous aide à juger les candidats lors des visites si elle s’en sent capable et qu’elle nous donne son avis (positif ou négatif). 

– Si la FA souhaite adopter le chat, il faut prévenir l’association le plus vite possible

IMG_2494.heic